Focus sur les bornes de recharge

02.06.2022Helion
Les chiffres d’août 2021 sont éloquents: l’année dernière, une voiture neuve sur quatre vendue en Suisse était une voiture électrique ou hybride rechargeable. Cette tendance se poursuit. Selon une enquête du TCS, la population suisse entend davantage recourir à des moyens de transport durables, voire se convertir entièrement à la voiture électrique dans les prochaines années. Les divergences entre les générations ne manquent toutefois pas. Si la grande majorité de la population jeune est favorable à l’électromobilité et souhaite la soutenir, les personnes de 65 ans et plus ont de sérieux doutes quant à la disponibilité des bornes de recharge et à l’autonomie des véhicules. Point de mire sur la situation. 

 

Selon le baromètre de l’électromobilité du TCS, la disponibilité des bornes de recharge est le principal obstacle à la décision d’acheter un véhicule électrique. Qu’est donc une borne de recharge auto, aussi nommée «wallbox» dans le jargon de la charge domestique? Si nous avons en tête l’image classique d’une station-service située quelque part en périphérie de la ville, entre une zone industrielle et de nouvelles constructions, dont l’accès est un parcours du combattant et où il faut se rendre pour tout simplement pouvoir poursuivre sa route, c’est que nous avons manqué quelques informations essentielles. 

 

Les bornes de recharge poussent comme des champignons. 

A l’heure actuelle, la Suisse compte 10 899 stations de recharge publiques* avec parfois plusieurs points de recharge. Ce chiffre ne tient pas compte des bornes de recharge privées ou non accessibles au public. Pour un parc de 70 233** véhicules entièrement électriques, cela représente 6,4 voitures électriques par point de recharge. La Suisse dispose ainsi à ce jour de deux fois plus de points de recharge que ce que préconise l’UE. Par conséquent, l’infrastructure de recharge suisse a une longueur d’avance sur le nombre de voitures électriques. Comme la part des voitures électriques nouvellement immatriculées en Suisse ne cesse de croître, le réseau de recharge continuera à s’étendre. 

 

La recharge doit obligatoirement être simple. 

Avec une borne de recharge, vous refaites le plein d’électricité là où vous vous trouvez et pendant le temps que vous stationnez de toute manière à cet endroit : 

  • À domicile – en interaction avec une installation solaire 
  • Au parking (public ou dans des ensembles immobiliers) 
  • Au travail 
  • Auprès de centres commerciaux (Migros, Coop, Lidl etc.) 
  • Auprès de bâtiments publics (hôtel de ville, hôpital, universités, etc.) 
  • Auprès des opérateurs de bornes de recharge (Swisscharge, Move, evpass etc.) 
  • Directement auprès du fournisseur d’électricité 

Vous trouverez la borne de recharge la plus proche en cliquant ici. 

 

Droit de charger 

Parallèlement aux initiatives politiques telles que le «droit de charger» exigé par Swiss eMobility (en 2021), le cahier technique SIA 2060 Infrastructure pour véhicules électriques dans les bâtiments (SN 592060) de la Société Suisse des ingénieurs et des architectes, entré en vigueur en 2020, est un instrument important pour garantir un accès aisé aux bornes de recharge. La norme SIA est applicable à tous les bâtiments équipés de parkings nouvellement construits ou rénovés en profondeur en Suisse, et prescrit ce qui doit exactement être planifié et mis en place. 

 

Optimisez votre borne de recharge avec Helion ONE  

«On a souvent tendance à oublier que les bornes de recharge ont aussi besoin d’un contrôle intelligent. Il faut se connecter au réseau, pas seulement dans la maison mais aussi avec le fournisseur d’énergie. Avec Helion ONE, vous visualisez la production et la consommation d’énergie solaire, ce qui vous permet de contrôler vos équipements de façon intuitive, entièrement selon vos besoins». (Remo Mucha, Head of E-Mobility chez Helion) 

Il n’y a plus à hésiter: Calculez votre borne de charge de façon simple et rapide ici! 

 

*Source: Swiss E-Mobility, état avril 2022 

** Source: Office fédéral de la statistique, état janvier 2022