Comment devenir un #transiteurénergétique

À l’heure où même António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, écrit sur Twitter que le rapport du GIEC, le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, constitue «un catalogue de la honte», et où des scientifiques du groupe Scientist Rebellion manifestent sur la Place fédérale en placardant des extraits du rapport du GIEC sur les murs du Palais fédéral, la conversion systématique et réfléchie aux énergies durables de cet entrepreneur romand d’Onnens, près d’Yverdon, a de quoi mettre du baume au cœur. Vous souhaitez en savoir plus? À découvrir ici.  

 

Alain Quartier est un homme posé et clairvoyant. Lorsque son ancienne installation au mazout datant des années 1990 a commencé à présenter des signes de faiblesse, il a décidé sans hésitation de tirer profit des bienfaits du soleil. Et comme il n’est pas du genre à faire les choses à moitié, il a tout de suite axé l’ensemble des ressources énergétiques de sa maison sur la durabilité.

Car rien ne vaut l’efficacité énergétique

L’affaire a été rondement menée: l’ancienne chaudière au mazout a fait place à une pompe à chaleur, la voiture diesel a été remplacée par une électrique avec une borne de recharge, le tout étant associé à une installation photovoltaïque avec dispositif d’accumulation.

 

Un excellent bilan à tous les niveaux

«Le bilan est épatant: nous avons d’ores et déjà réalisé une économie de 55 % sur la consommation d’énergie de l’ensemble de notre maison. À ce rythme, l’installation devrait être amortie dans dix, maximum douze ans. Nous sommes extrêmement satisfaits», explique Alain Quartier.

Il se dit également très heureux du service à 100% clés en mains de Helion: «Nous n’avons eu à nous occuper de rien. Helion s’est chargé pour nous de l’ensemble des démarches administratives, des opérations techniques, des réglages, des mises en service, etc. – et ce à notre entière satisfaction». Un vrai «pack sérénité» signé Helion!

 

Mettre en œuvre, tout simplement! Telle est la formule magique

Parallèlement à la réduction des émissions de CO₂ dans les transports, l’industrie et l’agriculture, le rapport du GIEC met aussi l’accent sur la nécessité de changer de comportement: par exemple renoncer aux vols long courrier, adopter une alimentation végane ou accroître l’efficacité énergétique des bâtiments. Alors que la classe politique peine à faire preuve d’une détermination suffisante, nous ne pouvons qu’applaudir ici: avec cette conversion totale aux énergies renouvelables, Alain Quartier mérite la médaille d’or du #transiteur énergétique!