Quel volume sonore émettent les pompes à chaleur?

24.06.2022Helion
Les pompes à chaleur souffrent d’une idée reçue: elles seraient bruyantes. Elles ont la réputation d’émettre un bourdonnement fort et constant qui perturbe le sommeil des habitants et celui de leurs voisins. Il existe pourtant des lois strictes veillant justement à prévenir cette situation. Par ailleurs, il est possible de diminuer considérablement la puissance sonore d’une pompe à chaleur: emplacement judicieux, modèle à faible niveau sonore et dispositions d’isolation phonique atténuent clairement les bruits émis par une pompe à chaleur.

 

Les pompes à chaleur captent l’énergie de l’air extérieur, du sol ou de l’eau et la restituent en chaleur de chauffage dans la maison. Elles fonctionnent à l’exact inverse d’un réfrigérateur. La pompe à chaleur produit inévitablement du bruit, notamment avec le compresseur, ainsi que les ventilateurs sur les modèles air/eau. Plus son activité est intense, plus la pompe à chaleur sera bruyante. Ce système est donc bien plus perceptible en hiver qu’en été.

 

Réglementation concernant le volume sonore des pompes à chaleur

Si vous réfléchissez à remplacer votre chauffage par une pompe à chaleur, mais que son coté bruyant vous inquiète, consultez les spécifications du produit: vous y trouverez notamment la puissance sonore en décibels du modèle. Les pompes à chaleur ont une valeur d’émission comprise entre 30 décibels et 60 décibels, soit entre un chuchotement et une conversation normale. Outre le modèle, la valeur effective dépend de l’emplacement.

 

Pour réduire au maximum les nuisances, la Confédération impose des limites strictes. En zone résidentielle, si une pompe à chaleur dépasse la valeur maximale de 43 décibels le jour, ou 33 décibels la nuit, les voisins ont le droit de protester. En zone industrielle, les valeurs sont plus élevées, car l’intensité du bruit diminue avec l’éloignement. Au-delà de cinq mètres, on ne distingue presque plus le bruit d’une pompe à chaleur.

 

Pompes à chaleur: un emplacement stratégique pour réduire le bruit

Afin de diminuer autant que possible le niveau sonore, vous devez prendre en compte plusieurs facteurs au moment d’installer votre pompe à chaleur. Si vous l’installez en extérieur, faites attention à son emplacement et à sa direction, pour protéger aussi vos voisins du bruit: respectez une distance d’au moins trois mètres avec la propriété de votre voisin. Si ce n’est pas possible, il existe différentes options de protection contre le bruit permettant d’atténuer le volume d’environ 10 décibels. L’important, c’est que la pompe à chaleur soit autant éloignée que possible, car les murs et les toitures amplifient le bruit.

 

Avec une valeur moyenne de 50 décibels, les pompes à chaleur sont aussi bruyantes qu’un réfrigérateur. Si l’installation se trouve à l’intérieur, ce bruit est surtout gênant lorsqu’il est amplifié par le sol ou les murs. Ici encore, on conseille de ne pas installer la pompe contre un mur – c’est d’autant plus vrai pour les pompes à chaleur air/eau. Les carrelages et autres revêtements durs sont aussi des réflecteurs. Le support idéal pour limiter le bruit est composé d’une plaque en caoutchouc surmontée d’une plaque de fondation en béton.