L’avenir de l’électromobilité passe par la charge bidirectionnelle

24.08.2022Helion

Les batteries des voitures électriques présentent une capacité bien supérieure à celle effectivement nécessaire pour les trajets quotidiens, car la plupart du temps, les voitures sont à l’arrêt – jusqu’à 90 % du temps. Avec la charge bidirectionnelle, le potentiel de la batterie du véhicule peut être intégralement exploité, car le courant électrique circule dans les deux directions. Ainsi, lorsque la voiture électrique est à l’arrêt et que le courant chargé n’est pas utilisé pour quelque déplacement, la batterie fait office d’accumulateur d’électricité décentralisé et pilotable.  

 

La charge bidirectionnelle combinée avec une installation photovoltaïque s’avère particulièrement intéressante. Dans la journée, lorsque le soleil brille, la batterie du véhicule est chargée à l’énergie solaire sur le lieu de travail ou à domicile. Le soir, l’électricité solaire non utilisée est prélevée de la batterie et acheminée vers les différents équipements électriques du logement. Ce procédé se nomme «V2H – Vehicle to home», l’électricité est renvoyée à votre domicile. La batterie du véhicule fait ainsi office de stockage intermédiaire pour le surplus d’électricité solaire et sert à alimenter le domicile de l’utilisateur au moyen de l’électricité stockée dans la voiture électrique. Ce processus offre une flexibilité de plusieurs heures, voire de quelques jours. De la sorte, l’autoconsommation d’une maison, d’un immeuble ou d’une zone entière est optimisée, ce qui augmente la rentabilité de l’installation solaire. La dépendance au réseau électrique public et aux prix du courant électrique diminue. Grâce à une régulation intelligente, la batterie se charge et se décharge automatiquement et le véhicule électrique dispose en permanence de suffisamment d’autonomie en cas de besoin.  

 

 «Une maison individuelle de quatre personnes consomme du soir au lendemain matin environ 5 à 10 kWh. Une voiture électrique telle que la Hunday Ioniq est capable de stocker actuellement un peu plus que 50 à 70 kWh. En d’autres termes, la nuit peut être couverte avec seulement 12 à 20 % de la capacité de la batterie. Et le lendemain, l’on dispose de suffisamment de courant et d’une grande autonomie pour se déplacer.» Remo Mucha, Head e-mobilité chez Helion 

 

 

AC/DC

 

Les batteries d’un véhicule électrique utilisent et stockent le courant continu (DC). Le réseau électrique fournit toutefois du courant alternatif (AC). C’est pourquoi le courant alternatif (AC) doit être converti en courant continu (DC) pour recharger la voiture électrique. Pour réutiliser l’électricité stockée par la voiture électrique dans la maison ou pour la réinjecter dans le réseau électrique, il faut à nouveau la convertir en courant alternatif. Ce processus de conversion se déroule généralement par le biais d’un onduleur intégré dans la Wallbox, voire directement dans la voiture.. 

 

Énorme potentiel de stockage pour la stabilité du réseau

 

Le constructeur automobile VW est sur le point d’introduire sur le marché la nouvelle technologie de la charge bidirectionnelle. En partant du principe qu’il y aura un jour environ 95 % de véhicules électriques, l’e-mobilité permettra d’atteindre une capacité de stockage journalière équivalente à la production quotidienne actuelle des centrales nucléaires suisses, à la différence près que ces charges sont pilotables et utilisables de manière flexible. La production décentralisée d’énergies renouvelables est en constante augmentation et survient de manière irrégulière. Pour cette raison, la compensation des fluctuations du réseau revêt une importance croissante. Le stockage temporaire de l’électricité produite localement dans les véhicules électriques contribuera à compenser les fluctuations du réseau électrique public. Lorsque l’électricité issue de la batterie d’un véhicule est réinjectée dans le réseau électrique public, on parle de «V2G – Vehicle to Grid».  

 

Informations complémentaires

 

Le prestataire de car sharing Mobility participe au projet «V2X Suisse». Mobility souhaite électrifier toute sa flotte d’ici 2030. Pour cela, une expansion massive de son infrastructure de recharge est nécessaire, et Helion est le partenaire d’installation privilégié. En savoir plus ici 

Helion est également partenaire de sun2wheel: du fait de l’augmentation rapide du nombre de véhicules électriques, le besoin de solutions de recharge se trouve en croissance constante. Sun2wheel ne souhaite pas seulement recharger les véhicules électriques, mais également exploiter pleinement leur potentiel. Car la batterie installée dans les véhicules permet d’optimiser l’ensemble de l’autoconsommation et de révolutionner l’avenir énergétique.