Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau?

31.08.2020Helion
Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau: Les pompes à chaleur air-eau sont de loin la variante la plus appréciée parmi les pompes thermiques. Elles s’installent rapidement, sont peu coûteuses et se prêtent aussi bien aux maisons qu’aux appartements en milieu urbain, contrairement aux sondes géothermiques par exemple. Comme toutes les pompes thermiques, les pompes à chaleur air-eau fonctionnent selon le principe inversé du réfrigérateur: pour chauffer un bâtiment, une pompe à chaleur air-eau prélève dans l’air ambiant de l’énergie thermique et la convertit en chaleur de chauffage.

 

Le nombre de pompes à chaleur installées a atteint un chiffre record en Suisse l’an dernier. Jusqu’ici, le succès des systèmes de chauffage durables concerne cependant surtout les constructions neuves: de nombreux propriétaires ne sont pas encore totalement convaincus, surtout pour les rénovations d’anciens bâtiments dans les zones urbaines. La raison étant bien souvent les préjugés à l’encontre des pompes à chaleur: Ceux qui analysent plus précisément la question constatent néanmoins rapidement que ceux-ci ne sont bien souvent pas justifiés. Surtout que les pompes à chaleur air-eau peuvent s’installer sans problème dans quasiment tous les bâtiments et s’amortissent au bout de quelques années seulement. A l’aide d’un ventilateur, l’air est acheminé via un condensateur qui prélève l’énergie de l’air. La chaleur prélevée à partir de l’air est ensuite utilisée pour chauffer le bâtiment à un coût avantageux.

 

Pompe à chaleur air/eau: fonctionnement de la pompe à chaleur la plus appréciée

L’air se réchauffe la journée grâce à la puissance du soleil. Les pompes à chaleur air-eau utilisent cette source d’énergie gratuite pour produire de la chaleur de chauffage exempte de CO2. Alors qu’une pompe à chaleur eau glycolée-eau prélève la chaleur de la terre, sur la pompe à chaleur air-eau, un ventilateur aspire l’air extérieur. L’installation est donc plus nettement simple que sur d’autres variantes de pompes à chaleur. L’unité centrale de la pompe à chaleur utilise l’air chaud pour réchauffer un produit réfrigérant. Dès que celui-ci condense, un compresseur assure la compression du réfrigérant qui est alors à l’état gazeux. Grâce à ce processus, la température continue d’augmenter. La chaleur de chauffage produite est ensuite transférée au corps de chauffage ou au chauffage au sol via un système répartiteur afin de chauffer le bâtiment. Ensuite, le réfrigérant refroidit et le processus recommence depuis le début.

 

Ceux qui optent pour l’achat des pompes à chaleur air-eau ont le choix entre une installation intérieur et extérieure. En termes de coûts et de puissance, les deux variantes sont sur un pied d’égalité. La question de savoir quel emplacement les propriétaires préfèrent pour l’installation est décisive. Ceux qui disposent d’une cave ont la possibilité d’installer tout le dispositif à l’intérieur de la maison. Une installation extérieure, dans laquelle la plus grosse partie de la pompe à chaleur se trouve en dehors de la maison, est toutefois plus fréquente.

 

Avantages et inconvénients des pompes à chaleur air-eau

Le principal avantage des pompes à chaleur air-eau est l’installation aisée, outre l’utilisation d’une énergie renouvelable. Ceux qui se décident à en acheter une ne doivent pas se préoccuper des autorisations de la commune ou des nombreuses mesures constructives. Ce fait-là et le faible encombrement (quelques mètres carrés seulement) rendent les pompes à chaleur air-eau idéales pour les zones urbaines et pour le rééquipement d’anciens bâtiments. Pour une performance optimale, il est certes important de veiller à assurer une isolation thermique suffisante de l’enveloppe du bâtiment en cas de rénovation.

 

En raison du compresseur et du ventilateur, un certain niveau de bruit est présent sur toutes les pompes à chaleur – avec environ 30 à 60 décibels, elles ne sont toutefois pas plus bruyantes qu’un réfrigérateur conventionnel. Comme le ventilateur génère du bruit supplémentaire sur les pompes à chaleur air-eau, celles-ci comptent parmi les appareils les moins silencieux. Grâce au choix stratégique de l’emplacement d’installation («Principe de prévoyance de la protection antibruit»; art. 11 alinéa 2 de la Loi sur la protection de l’environnement) et aux mesures de protection antibruit, l’émission de bruit peut cependant être réduite au minimum. Un autre inconvénient des pompes à chaleur air-eau résulte des variations de la température extérieure. Plus l’air extérieur est froid, plus la pompe à chaleur a besoin de courant électrique pour produire suffisamment de chaleur de chauffage. Les pompes à chaleur air-eau ne conviennent pas aux régions où les températures sont inférieures à moins 20 degrés Celsius.

 

Quelle variante est idéale pour vous?

Vous êtes intéressé(e) par l’achat d’une pompe à chaleur? Si vous ne savez pas quelle variante choisir, n’hésitez pas à nous contacter: suite à la campagne lancée par la Confédération sur le thème du chauffage renouvelable, nous proposons chez Helion un conseil consultatif gratuit. Nos conseillers certifiés se feront un plaisir de vous accompagner tout au long de votre projet – prenez contact avec nous!